Les Principes de la Magie

Le monde est régi selon les principes complexes qu’incombent une réalité à multiples plans. C’est à la création de l’univers que se forma un cycle d’énergie éternel et continu : le Flux.

Un être vivant doit remplir deux critères primordiaux pour être considéré comme tel : il doit posséder un corps de chair et de sang, ainsi qu’être pourvu d’une âme, elle même née du Flux. Ce faisant, certaines personnes jouissent d’une plus puissante force spirituelle généralement déductible de leur espérance de vie; en effet, c’est de l’âme qu’un individu tire sa force naturelle. Un concept prénommé volonté par les néophytes.

Afin de perdurer, les âmes de tout un chacun partagent un destin commun : lorsque le corps s’use et se désagrège trop pour maintenir la vie qu’il abrite, alors l’âme quitte son vaisseau organique et atteint de fait son état le plus pur; sa forme astrale. Sous cet aspect intangible et dénaturé, unique trace persistante du défunt être qu’elle était, l’âme doit quitter le plan matériel. Alors le voyage astral s’entame, jusqu’à la destination que toutes les âmes visent à rejoindre : le Flux.

La puissance du Flux est considérée infinie par les mortels, puisqu’aucun d’entre eux n’aura jamais pu en mesurer la teneur entière. C’est la force spirituelle qui en émane et qui traverse chaque plan afin de les maintenir ensemble harmonieusement qui nourrit donc la volonté des êtres vivants. Il arrive souvent que certains se démarquent de par l’influence particulière de leur existence sur le Flux, voire même sur la réalité tant leur puissance peut dépasser les limites du naturel. Cette caractéristique engendre un désordre moindre, devenu régulier avec le temps, au sein même du Flux. Toutefois sa perturbation fut si légère que le Flux adapta de gré ou de force les prétendants à son pouvoir.

Cette discorde entre source et canalisateur provoqua la naissance des premiers mages.

Le Flux étant éternel et immuable, enseigner son courant et apprendre à manipuler sa force avec sagesse et coordination permit à plus d’un élu d’en détacher la portion d’énergie nécessaire à la réalisation de ses sortilèges.

Ainsi, un mage obtient naturellement ses pouvoirs lorsque son âme lui octroie un mental assez puissant pour le supporter et le coordonner, et quand il parvient à presser le Flux par son influence sur les forces surnaturelles qui en émanent afin de se connecter au courant. En préservant le cours des choses sans altérer ni aliéner le Flux, le mage sauvegarde sa nature et l’équilibre du monde tout en obtenant la force qu’il a mérité par ces efforts afin de nourrir ses pouvoirs. Ainsi, et par sa volonté, il modèle le Flux en fonction de ses propres affinités naturelles.

Il existe différents "courants" de magie, s’étant développés au fil des âges. Certaines magies périrent dans l’oubli de leurs maîtres, et d’autres, encore aujourd’hui, naissent dans l’esprit de jeunes mages imaginatifs et emplis de volonté.  

Dans le cas où un mage tenterait de briser cet équilibre en abusant volontairement ou non du Flux, alors il viendrait à souffrir des séquelles qu’une surcharge de force spirituelle impliquerait. Cela peut aller d’une intense fatigue à la perte définitive de sa puissance surnaturelle, en passant par des dégâts directs et irréversibles au sein même de ses capacités mentales, voire dans les cas les plus extrêmes, l’assimilation de l’âme du mage par le Flux, signant alors son arrêt de mort sur-le-champ. Bouleverser le Flux forcerait le fautif à supporter le poids d’un chaos spirituel immense, puisqu’il se retrouverait au centre d’une avalanche de puissance astrale inconsidérée. C’est un fardeau qu’un être naturel ne saurait supporter en temps normal.

Un mage dérobant au Flux sa puissance acquiert une puissance d’une toute autre nature, souvent corrompue et présageant de bien des horreurs pour son possesseur mais rarement égalée en terme de puissance. La magie qui en naît requiert une maîtrise encore plus sensible à son utilisation, car les promesses d’une telle puissance sont généralement compensées par des risques encore plus monstrueux. Toutefois, un être sachant user de cette force profane obtient ainsi la possibilité d’ignorer le cycle naturel de l’existence, et est capable de transgresser les lois de la nature comme bon lui semble, pourvu qu’il aie la force et l’endurance de survivre à ses propres sorts et rituels.

Énormément de magies interdites naissent de la distorsion du Flux, pour les raisons expliquées précédemment.

Il existe en ce monde des Puits de Magie antiques, véritable source d'énergie pour tous les mages.

Un Mage ne peut maîtriser qu'un seul type de magie. Dans le cadre de la magie Élémentaire, il n'est affilié qu'à un seul élément de cette magie.