[Ciraya] Ralm Lisebeth – Valienne / Mercenaire

Plus d'informations
21 Jan 2019 07:14 #938 par Wellan2a
Nom: Ralm
Prénom: Lisebeth
Âge : 26 ans
Sexe: Femme
Race: Valienne
Métier: Mercenaire

Statistiques :
Physiques:
• Constitution : 50 ( 45 + 5 )
• Force : 55 ( 40 + 15 )
• Agilité : 40 ( 30 + 10 )
• Furtivité : 30
• Dextérité : 40
Psychiques :
• Mental : 35
• Contrôle : 30
• Réflexion : 35
• Perception : 45 ( 40 + 5 )

Compétences :
Race : Adaptation
Les Valiens s'adaptent plus facilement à l'environnement et survivent aux condition environnemental difficile plus facilement. De même, étant issus de tribus nomades, ils possèdent un certain savoir faire artisanal.
  • Bonus : Les Valiens ne subissent pas de malus par rapport à l'environnement. Ils gagnent un bonus de +5 sur tous les jets d'artisanat.
  • Malus : Aucun.
Métier :
- Arme à Deux Mains - Niveau - 1 - Apprenti : +5 en force dans le maniement d’une arme à deux mains.
- Traque - Niveau - 1 - Apprenti : +5 en perception lors d'une traque.
- Sang-froid - Niveau - 1 - Apprenti : +5 en contrôle lors de situations périlleuses.

Compétences ajoutées :
- Connaissance sur la Magie Elementaire (Feu) - Niveau - 1 - Apprenti : +5 de mental pour faire de la magie élémentaire, permet de lancer des sorts de niveau 1.
- Armure Légère - Niveau - 1 - Apprenti : Pas de malus d’agilité lorsqu’elle porte une armure légère
- Vigilance - Niveau - 1 - Apprenti : +5 en perception spontanée.
Date d'arrivée sur Eliänor : Janvier 2019

_______________________________________________________


Description Physique :
Taille : 1m74
Poids : 84 kilos

www.zupimages.net/up/19/03/97jz.jpg

Lorsque l’on parlait de Lisebeth, les rares personnes qui connaissaient ce nom blêmissaient à vue d’oeil. La jeune femme était surtout connu dans son milieu ou les sombres tavernes peu recommandées pour des dames. Certains la surnommaient à voix basse “la trancheuse”. Pourquoi ce surnom ? La jeune blonde était toujours accompagnée d'une très grande faux, plus grande qu'elle et cette lame était acérée. Les rumeurs disaient qu'elle pouvait trancher du papier. Pour Lise, elle était ravie de ce surnom, car cela lui montrait qu'elle avait fait ses preuves dans son milieu de mercenaire parfois peu recommandable.

La jeune femme était très reconnaissable avec ses très longs cheveux blond. Pourquoi cela ? Ils étaient si longs, qu'ils atteignent facilement ses mollets. Elle les attachaient très rarement. Sinon, dans une haute queue de cheval pour gagner quelques centimètres au dessus de ses mollets. Étonnamment, lorsqu'on les observe de près, Lise semble en prendre grand soin.

La jeune femme possède un corps svelte tout en gardant des jolies proportions féminines. Pour ce qui est de sa peau, rien de particulier à dire sur ce sujet. Hormis le fait que si on touchait ses épaules ou ses bras, la femme était glaciale... Sauf ses mains qui possédaient une chaleur presque apaisante. Une simple peau caucasienne qui peut prendre le soleil les beaux jours d'été ou rougir légèrement par le froid de l'hiver. Son visage était un peu ovale avec un menton légèrement prononcés, un petit nez mutin, des lèvres fines et dépourvues de maquillage. Pour ce qui est de ses yeux, ils sont légèrement dorés. Son regard semble souvent absent ou dépourvu d'émotion. D'ailleurs, vous ne verrez que rarement sourire la jeune femme. On peut y voir un rictus se former sur ses lèvres seulement lorsqu'elle combat ou récupère l'or qu'on lui a promis pour une mission, ou encore, une chasse à l'homme.

Même si Lisebeth était une mercenaire, elle ne restait pas moins une femme. Elle préférait donc une sorte de robe fendue rouge bordeaux en cuir renforcée sur une de ses jambes, néanmoins on pouvait y voir qu'elle avait une sorte de protection de cuir au niveau de ses cuisses. Comme un espèce de pantalon très très court. On ne croirait pas, mais pour la jeune femme, ces vêtements sont parfait pour combattre. Elle possède aussi quelques protection en fer: des jambières, des épaulettes, des long gants ainsi qu'une protection au niveau de sa poitrine.


Descriptions Psychologique :

Si vous demandez à des personnes comment qualifier la jeune femme, certains vous aurait répondu : froide, rancunière, hautaine et ambitieuse. Ces personnes ne sont pas loin de la vérité. En effet, Lisy était une femme qui ne se liait à personne, montrait très souvent un visage sans sourire et froid et semblait plus intéressée par l'argent des personnes qui l'embauchaient ou les têtes des personnes qui étaient mise à prix et rechercher sur le continent. D'ailleurs, elle ne faisait pas dans la dentelle. On lui demandait de tuer une personne ? Pas de soucis. Elle ramenait la tête de la victime devant son employeur pour lui trouver que le travail était bien fait.

Après, il arrivait que la jeune femme de se louper dans ses missions. Et quand c'était ainsi, le visage de la blonde montrait toute sa colère. Encore plus quand c'était une personne qui avait ruiné ses plans. Et quand c'était le cas... La rancune était tenace. Très tenace. Très souvent, la personne finissait humilier jusqu'à la fin de ses jours ou pire, six pieds sous terre sans que personne ne le sache.

Pourtant, malgré tout ces défauts... Lisebeth ne fera jamais de mal à un enfant, un vieillard ou une personne sans défense. D'ailleurs, elle était vulnérable devant les yeux ou les bouilles d'anges des enfants. On peut lui surprendre un petit côté maternelle. La mercenaire n'est pas non plus le genre de personne a donner sa confiance facilement, mais lorsqu'elle voit qu'une personne a du mérite ou qu'il ne passe par quatre chemins, il risque d'avoir son respect et sa confiance, avec le temps. Quand c'est ainsi, étrangement, Lise pouvait se montrer très loyale et ceux, même si on devait lui proposer une centaine de pièces d'or.


Histoire

"Le passé reste le passé. Pour vivre en ce monde, il faut regarder droit devant soit. Surtout, si tu veux survivre."

Tels sont les mots de la mercenaire. Pourtant, la jeune femme n'a pas eu un mauvais ou un excellent passé. Fille d'un couple de classe moyenne. Boulanger et lavandière, tels étaient le métier de ces cher parents du nom de Laure et James Ralm. Ils vivaient dans une petite maison dans un village. Ses parents étaient heureux, au point d'avoir eu trois enfants. Son aîné, Ryan, elle et la petite dernière, Anne. Ils ont eu des mauvaises passes dans leur famille tout comme des bons moments. Le genre de vie simple et sans soucis à côté. Leurs père était un mage de feu. Il ,ne faisait pas de très grande magie, mais cela lui était très utile pour son travail. Seule Lisebeth a hérité de sa magie de feu. C'est d'ailleurs son père qui a commencer à lui apprendre comment la maîtriser.

Son aîné, d'une différence d'âge de deux ans, était partie faire sa vie à la capitale de l'empire. Il avait toujours voulu être un valeureux soldat et protéger la veuve et l'orphelin. C'était un peu trop utopique aux yeux des Lisy, mais elle ne souhaitait que le bonheur et la chance pour son frère dans la voie qu'il avait choisi. Pour la cadette, elle voulait suivre les traces de leur mère, comme un caneton qui ne lâchait pas les jupes de sa mère. La blonde s'était beaucoup moquée de sa sœur, à cette époque et la petite lui avait fait souvent la tête.Mais pour Lisebeth... A l'époque, elle ne savait pas vraiment quoi faire. C'était l'un des enfants les plus intenables de la famille. Elle aimait se battre, gagner et faire des paris pour gagner un peu d'argent. C'était souvent quitte ou double.

Un jour, elle avait fait la rencontre d'un maître d'arme qui voyageait de village en village pour son enrichissement personnelle. Si Lise avait su qu'un jour, il aurait fini par être son mentor... L'homme en question avait pu voir la jeune fille se battre lors de ces fameux paris avec les garçons de sa tranche d'âge. Elle en avait battu deux, mais s'était faite rétamer par le troisième à sa plus grande tristesse et colère. L'homme du nom de Cadeyrn était surpris de voir que pour une novice en combat, elle s'en sortait bien. Il décida de rester quelques temps au village pour entraîner et enseigner certaine chose à la blondinette, aux grands damn de ses parents qui ne semblaient pas être ravis de la voir se battre.

Mais la soif de savoir sur ce jeu avait eu raison de Lise. Elle voulait en savoir plus et s'entraîner plus. Elle voulait avoir sa propre manière et façon de se battre. Cadeyrn lui avait enseigner comment se battre avec ou sans arme et comment elle pouvait aussi utiliser sa magie de feu en terme offensive ou défensive. Puis, un jour, elle décida de partir avec son maître d'arme. Mais c'était avec le sourire qu'elle était partie de la maison en leur promettant de leur écrire aussi souvent qu'elle le pouvait. Une promesse qu'elle avait toujours tenu.

Les années ont passés. La fillette était devenue une jeune femme fière, sûre d'elle et en ces compétences. Elle s'était spécialisée dans le maniement de la faux. Une arme peu conventionnelle, il faut l'admettre. Mais elle l'appréciait et c'était le plus important dans son style de combat. Elle n'était pas devenue soldat comme sa famille ou son mentor auraient souhaitaient. Elle avait toujours se petit penchant pour l'appât du gain. Donc, elle était devenue mercenaire et puis au moins, elle était libre d'aller où elle le souhaitait, si elle le désirait.


Inventaire de départ:
- Armure légère avec des parties en cuir renforcés et en fer
- Une grande faux en acier du nom de "Marusa"
- Un sac en bandoulière
- Une plume et de l'encre
- Un carnet
- Une bourse
- Deux pommes
- Une gourde d'eau

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: SixfragsRahanCirayaAzeferRasillonMusubiPangolinBakaDeezkin
Propulsé par Kunena